Convocation à l’AG : 11 oct. 2013

La prochaine réunion de l’Association CIDERAL aura lieu le vendredi 11 octobre 2013 à partir de 17h00 en salle R418. Il s’agira d’une assemblée générale.

Ordre du jour :
- Rapport moral et financier année universitaire 2012-2013 par le bureau sortant, questions, vote.
- Présentation des listes de candidats et élection pour la nouvelle équipe du bureau pour l’année 2013-2014.

Important : Pour avoir droit de vote et être éligible au bureau, au second point de l’ordre du jour, il faudra être à jour de cotisation 2013-2014. Pour ce faire les cotisations (5€) seront enregistrées par le trésorier ou son suppléant avant l’ouverture de séance.

- Election du bureau, attribution des postes.

Pour être candidat au bureau de l’association il faudra présenter une liste nominative de 3 personnes minimum (Président, trésorier, secrétaire) et 7 personnes maximum candidats, avant le mercredi 9 octobre à midi (12h00). En AG, les membres voteront pour une ou plusieurs listes qui se présentent, sans possibilité de rayer ou ajouter des noms. La liste élue se réunira ensuite à huis-clos pour se répartir les postes (président, secrétaire, trésorier, etc), pendant l’AG, et reviendra annoncer la nouvelle composition du bureau avant la clôture de séance. Les statuts de l’association, les listes candidates et leur programme d’actions seront affichés sur le panneau prévu à cet effet en face du secrétariat des master.

Une présentation de l’association aux nouveaux étudiants aura lieu le vendredi 4 octobre à 16h en R418, pour les préparer à la reprise de celle-ci. Enfin, après l’AG aura lieu un pot de l’amitié avec les nouveaux étudiants et des anciens, invités à cette occasion.

Le compte rendu, support ou enjeu du développement ?

Dès 9 heures, plusieurs membres de l’association s’affairent à mettre en place la salle R418 pour l’accueil des intervenants et du public : fléchage à l’intérieur du Campus, livraison et dressage du petit-déjeuner, mise en place des tables et chaises pour les intervenants et le public, derniers conciliabules pour l’organisation de la journée… A partir de 9 heures 30 arrivent les premiers participants et auditeurs.

A 10 heures, 40 personnes en salle, nous avons pu commencer la journée d’étude, avec comme il se doit, un discours d’ouverture de Madame la Présidente Charlotte Belarabi Coudert. Elle présente l’action de l’association, la problématique de la journée ainsi que les intervenants et laisse la parole à Monsieur Némery, directeur du Centre de Recherche sur la Décentralisation Territoriale, qui, lui, met en avant les actions du CRDT et souligne l’esprit d’initiative des étudiants adhérents de l’association CIDERAL.

Face à un public de quarante personnes Monsieur Sailly, directeur de l’ARCAD-CA, nous a présenté les actions de son agence dans le domaine du développement durable : accompagnement de projets, formation et sensibilisation des différents acteurs pour une meilleure prise en compte des principes environnementaux, économiques et sociaux du développement durable (c’est une notion « vivable, viable et équitable »). Il a décliné son intervention en trois approches :

  • l’aménagement du territoire : plusieurs schémas thématiques régionaux existent, tels que le schéma régional air climat énergie, les Parcs naturels régionaux, la réglementation en matière d’urbanisme et le rôle de chaque échelon territorial
  • la construction : la notion de transition énergétique, le plan de rénovation des bâtiments et des parcs de logements, la démarche HQE ;
  • le développement de filières locales : diminution des transports, création d’emplois non délocalisables.

A l’issue de l’intervention a été lancé le débat de la bonne échelle territoriale : M. Sailly a plaidé pour la notion de « bassin de vie » car elle permet d’assurer une cohérence des actions et de concentrer ou mutualiser les moyens.

M. Didi, directeur de la CRESCA, a, quant à lui, souhaité nous introduire aux principes de l’économie sociale et solidaire en développant les points suivants :

  • qu’est-ce que l’ESS ? qu’est-ce que la CRESCA ?
  • deux initiatives marquantes : la mise en place du diplôme DAGESS à destination de responsables associatifs et de bénévoles, et la création d’un nouveau statut, le SCIC (société coopérative d’intérêt collectif)
  • le développement du territoire : plusieurs personnes s’organisant sur un même territoire, l’attachement à ce dernier est plus fort ; l’ESS ne recherche pas la croissance, mais le développement, elle valorise également la cohésion sociale et la citoyenneté ; les collectivités territoriales ont développé des politiques dans ce direction.

Au moment des questions et de la synthèse posée par Charlotte, plusieurs caractéristiques de l’ESS ont été pointées : elle est liée à l’histoire du territoire, mais possède aussi une capacité d’adaptation très forte. L’ESS et le développement durable possèdent plusieurs traits communs, comme le fait d’être transversal ou bien de s’appuyer sur l’échelle du bassin de vie.

Un repas a été organisé dans la salle du CROUS réservée pour l’occasion. L’apéritif (avec modération ! ) ainsi que le buffet ont été le prétexte pour les étudiants d’échanger dans un cadre moins formel et plus convivial avec les intervenants, les enseignants et les personnes extérieures venues à ce rendez-vous. Après avoir déjà bien entamé les différents plats, nous apprenons que la nourriture non consommée allait être jetée à la poubelle pour des questions de législation et de précaution sanitaire. Naturellement, plusieurs d’entre nous ont négocié pour trouver une solution et finalement, les salades furent sauvées de ce triste destin.

M. le Doyen Olivier Duperon ouvre l'après-midi

M. le Doyen Olivier Duperon ouvre l’après-midi de la journée d’étude

La journée d’étude reprend à 14 heures avec le discours du Doyen de la Faculté de Droit, M. Dupéron, qui a évoqué les grands projets de l’Université.

A suivi l’intervention de M. Tobelem sur les liens qui sont actuellement tissés entre culture et tourisme. Le directeur de l’Institut Option Culture a ainsi dressé un panorama des relations entre les deux domaines dans l’optique du développement économique d’un territoire.

Quant à Mme Exposito Del Rio de la Mission Mécénat à la Ville de Reims, elle a tout d’abord décrit son parcours professionnel et son intérêt pour la recherche de fonds, aussi bien en Espagne qu’à Besançon. Elle est ensuite revenue sur la place qu’occupe la culture dans les projets de développement de la Ville de Reims et sur le positionnement institutionnel du mécénat. Ainsi, son rôle est, tout en s’appuyant sur les caractéristiques propres au territoire, d’offrir un ancrage local essentiel et un rayonnement international important.

Ainsi, ces deux interventions ont eu l’intérêt de souligner l’importance de donner au territoire une identité, de prendre en compte ses caractéristiques afin de le différencier des autres espaces et de lui conférer un rayonnement, et ce, dans le cadre d’un projet global cohérent.

Retrouvez ci-dessous le live-tweet réalisé par l’équipe Communication de l’association CIDERAL.


Le territoire, support ou enjeu du développement ?

L’enjeu de cette journée d’étude sera donc de nous interroger sur la (ou les) définition(s) que revêt le terme « territoire » et le rôle qu’on lui attribue dans le cadre d’une politique de développement.

Storified by Association CIDERAL· Sat, Mar 16 2013 04:05:08

Le territoire, support ou enjeu du développement ?Partant du constat que les élus ainsi que les experts territoriaux qui les accompagnent s’appuient sur la notion de territoire pour const…
Le buffet juste derrière mais inaccessible. #tsed :-( http://twitpic.com/cbi3ydpapposilène
La journée d’étude sur "Le territoire, support ou enjeu du développement ?" sera LT sur le hashtag #tsed.Association CIDERAL
La journée d’étude fait salle R418 comble. #tsedAssociation CIDERAL
La journée d’étude #tsed en direct ! http://twitpic.com/cbhwdypapposilène
Monsieur Djamel Didi nous parle de l’économie sociale et solidaire en région Champagne-Ardenne. #tsedpapposilène
Hop, il se met debout pour mieux nous expliquer tout cela. #tsedpapposilène
Djamel Didi nous parle de la CRES-CA. #tsedpapposilène
Nous abordons le statut de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (de type SARL). #tsedpapposilène
La notion de territoire est consubstantielle à celle d’économie sociale. #tsedpapposilène
Bon, elle n’est peut-être pas si consubstantielle mais elle reste néanmoins très présente. #tsedpapposilène
Djamel Didi passe aux questions/réponses avec le public. #tsedpapposilène
Olivier Forfer (@olivierforfer) ouvre le débat après l’intervention de M. Djamel Didi. #tsedAssociation CIDERAL
@olivierforfer pose la question de l’observation et de l’évaluation de la CRES-CA. #tsedpapposilène
L’économie sociale est difficilement évaluable, mais l’INSEE a su développer des outils depuis quelques années. #tsedpapposilène
L’économie sociale et solidaire est-elle une réponse à la crise, demande vilement @olivierforfer. :-) #tsedpapposilène
En Champagne-Ardenne, il n’y a pas une tradition de coopération. #tsedpapposilène
Les Ardennes ont plus une tradition coopérative ouvrière tandis qu’elle est plus agricole en Marne et Aube. #tsedpapposilène
@francoisvanhill continue les questions. #tsedpapposilène
Une loi-cadre pour l’économie sociale est en préparation, ça va peut-être changer… #tsedpapposilène
L’acte III de la décentralisation ne prend pas (encore ?) en compte l’économie sociale. #tsedpapposilène
Monsieur Fabrice Thuriot rebondit sur l’information. #tsedpapposilène
Un article sur l’économie sociale dans l’acte III risque de court-circuiter la loi-cadre. #tsedpapposilène
Selon M. Didi, la loi-cadre arrivera avant l’acte III de la décentralisation. #tsedpapposilène
Fabrice Thuriot voudrait obtenir des définitions précises pour économie sociale et économie solidaire. #tsedpapposilène
L’économie sociale est née avec la société industrielle, au XIXe siècle. #tsedpapposilène
Dans les années 80, un autre courant émerge : l’économie solidaire. #tsedpapposilène
L’économie solidaire soutient que l’économie sociale se serait détournée de son but premier. #tsedpapposilène
L’économie solidaire s’attache plutôt au lien, à la cohésion sociale, aux services envers les défavorisés. #tsedpapposilène
On peut alors citer le commerce équitable, l’épargne solidaire, etc. #tsedpapposilène
La question du pays est posée, ça soulève un véritable petit débat sur son (in)utilité. #tsedpapposilène
Le pays a comme seule existence la boîte aux lettres pour les subventions. #tsedpapposilène
La question du pays laisse songeur, un ange passe. #tsedpapposilène
"Les départements, ça reste quand même une anomalie." Djamel Didi. #tsedpapposilène
Rires. L’assemblée se détend. #tsedpapposilène
"La région n’est pas sur une échelle de proximité." Fabrice Thuriot. #tsedpapposilène
Et les fondations dans tout cela ? #tsedpapposilène
Selon Djamel Didi, les fondations sont originellement dans l’économie sociale. #tsedpapposilène
La présidente @charlottebelara conclut la matinée d’étude. #tsedAssociation CIDERAL
Enfin, @olivierforfer, responsable de la journée d’étude, obtient le dernier mot pour conclure. #tsedAssociation CIDERAL
Pause midi.
Reprise de la journée d’étude ! #tsedAssociation CIDERAL
Cet après-midi interviendront Jean-Michel Tobelem et Laura Exposito del Rio. #tsedAssociation CIDERAL
Monsieur le Doyen, Olivier Duperon, prend la parole. #tsedAssociation CIDERAL
L’@universitereims, c’est 8.000 étudiants sur le campus Croix-Rouge, dont 2.500 en faculté de droit. #tsedpapposilène
Le doyen clashe un peu la visite éclair de la ministre de la Culture et de la Communication. ;-) #tsedpapposilène
Le doyen Olivier Duperon nous présente l’ @universitereims. #tsed http://twitpic.com/cbjg4hpapposilène
Jean-Michel Tobelem (http://www.option-culture.com/) commence son intervention. #tsedAssociation CIDERAL
"Le tourisme est un vecteur non délocalisable de création d’emplois." (Jean-Michel Tobelem) #tsedpapposilène
Comment faire émerger une nouvelle destination touristique culturelle ? #tsedpapposilène
Lille a su construire sa réputation culturelle en quelques années. #tsedpapposilène
La question du Grand Paris culturel. #tsedpapposilène
Aucun architecte ayant travaillé sur le Grand Paris n’a pensé à la dimension culturelle. #tsedpapposilène
Quatre axes de questionnement. #tsedpapposilène
1. Faut-il des équipements phares (ex. Bilbao, Lens, etc.) ? #tsedpapposilène
Comme Bilbao, le @louvrelens arrivera-t-il a attirer sur le long terme des visiteurs ? #tsedpapposilène
"Après que les Parisiens sont venus au @pompidoumetz, voilà y a eu plus rien." Perrine Hourlier. #tsedpapposilène
Le @louvrelens, c’est 200 millions d’investissement et 15 millions de fonctionnent par an. #tsedpapposilène
Cinquante musées de France dans le Nord-Pas-de-Calais, ça servait à quoi le @louvrelens ? Rien, à part l’apport économique. #tsedpapposilène
"Le @louvrelens, ça coûte cher, très cher, mais sur le plan du marketing territorial ça a du sens." #tsedpapposilène
La parole est donnée à Mme Laura Expositio del Rio. #tsedAssociation CIDERAL
Le musée de Grenoble fonctionne avec 60% de mécénat. #tsedAssociation CIDERAL
Le mécénat ne s’applique pas qu’à la culture, même si la loi Aillagon a mis l’accent dessus. #tsedpapposilène
Petit focus sur le mécénat. #tsedpapposilène
Le mécénat n’est pas qu’un crédit d’impôt, mais il n’est perçu et vécu que comme tel. #tsedpapposilène
Reims, onzième ville de France. #tsedpapposilène
Aujourd’hui le mécénat ne vient qu’en complément du financement. #tsedpapposilène
Le mécénat territorial, c’est le mécénat de proximité. #tsedpapposilène
Le mécénat à Reims, ça n’existe pas. Les maisons de champagne, c’est LVMH, et pour elles Reims c’est la province, c’est bouseux. #tsedpapposilène
“Le Messie Mécénat” Laura Expositio del Rio. #tsedpapposilène
Olivier Forfer conclut la journée d’étude de l’association @cideralurca. #tsedAssociation CIDERAL
Mme Monique Dessalles conclut la journée d'étude au champagne

Mme Monique Dessalles conclut la journée d’étude au champagne

Triovation Labiausse

Les étudiants de l’Université de Reims Champagne Ardenne ont eu le plaisir d’assister à un concert brillamment interprété par un trio de cuivres on ne peut plus familial, puisque composé de Laurent Labiausse à la trompette et au cornet, Tristan Labiausse au trombone, et Chloë Labiausse au saxhorn basse.

Alors qu’un tel trio n’est pas une formation « normale », traditionnelle, pour des cuivres (on est plus habitué aux quintettes notamment), celui-ci a démontré qu’il n’en était pas moins capable d’assurer pleinement un large panel de pièces musicales. C’est ainsi que le trio Labiausse a parcouru le temps, en interprétant devant un public conquis une quinzaine de morceaux, des pièces de la Renaissance à des airs plus jazzy.

L’originalité de ce concert résidait sans conteste dans la combinaison très appréciée entre pédagogie et humour lors des différentes explications de Laurent sur les pièces et les instruments. Les personnes présentes dans le public se remémoreront ainsi sans doute longtemps la démonstration du tuyau d’arrosage, ou comment expliquer simplement en quoi consiste un instrument cuivre : une embouchure, un tuyau, et un pavillon. Ils se rappelleront aussi le trombone rouge en plastique à l’air de jouet, avec lequel Tristan a interprété le Rondo Humoreske.

L’association Cideral remercie donc chaleureusement Chloë de nous avoir fait partager sa passion, sa famille pour le temps qu’elle a consacré afin de nous offrir ce délicieux concert ainsi que les adhérents pour leur présence. Selon les dires des musiciens lors de l’apéritif qui a suivi le concert, ils ont formé un très bon public !

Le programme du concert :
- Marsch, de J.K.F. Fischer ;
- Chorale Prelude « Wachet auf, ruft uns die Stimme ». Mélodie de Philip Nicolai, Harmonisée par J.S. Bach et arrangée par Michel Rondeau ;
- Candlemas Eve, air traditionnel arrangé par Michel Rondeau ;
- La, la, la je ne l’ose dire, de Pierre Certon ;
- Tant que vivrai, de Sermisy ;
- Der Vogelfänger bin ich ja, air extrait de la Flûte enchantée de W.A. Mozart ;
- Quintette, de Bedrich Smetana ;
- Suite Jazz Quartet de Christofer Norton (Intrada ; Blues ; Interlude ; Finale) ;
- Rondo Humoreske, de Milton Dietrich ;
- You are the ragtime of my life, de Leslie Searle ;
- Weavers Walk, de Ulrich Nehls.

Experimenta, 18 fév. 2013

Le projet Experimenta consiste en la réunion de l’ensemble des adhérents autour d’un partage d’expériences. Nous sommes tous différents, riches de nos parcours, venus d’ici et d’ailleurs. Sur la base d’un volontariat, chaque adhérent aura ainsi la possibilité de venir présenter autour d’une table l’une de ses expériences marquantes. Cette présentation sera suivie d’un échange – débat avec l’ensemble des participants, permettant ainsi de favoriser la connaissance et l’enrichissement mutuel. C’est pourquoi l’équipe Communication a proposé un visuel qui montrait que les expériences sont l’ossature (les confettis du logotype de l’Association) de la vie professionnelle voire personnelle de chacun (l’intitulé).

Le programme d’Experimenta sera le suivant :

  • Kelly pour son expérience en administration ;
  • Bangaly pour la Guinée ;
  • François pour sa pratique sportive, l’aïkido ;
  • Charlotte pour son expérience professionnelle ;
  • Perrine pour le Bénin ;
  • Philippe-Alexandre pour son expérience professionnelle ;
  • Jean Bosco Nguema pour le Gabon ;
  • Olivier pour son expérience d’enseignant ;
  • Sophie Bertrand pour la Norvège ;
  • Julie pour la médiation culturelle ;
  • Kyra pour les Philippines.
  • Affiche pour les échanges d'expériences Experimenta.

    Affiche pour les échanges d’expériences Experimenta.

Prochaine réunion du bureau : 12 fév. 2013

La prochaine réunion du bureau de l’Association CIDERAL aura lieu le mardi 12 février 2013 à partir de 16h45 en salle R418. Nous espérons que la réunion n’excédera pas une durée de 2h 30.

Ordre du jour :
- Point sur les projets :
– Point sur le projet Moment à partager ;
– Point sur le projet Carré Vert Campus ;
– Point sur le projet Annuaire ;
– Point sur le projet Exposition Les femmes ;
– Point sur le projet Exposition Gatos Locos ;
– Point sur le projet Sorties Hors les murs ;
– Point sur le projet Experimenta ;
– Point sur le projet Table ronde ;
– Point Communication ;
– Point mécénat de compétences et ateliers de pratiques professionnelles ;
– Point sur le projet Évènement professionnel.

- Délibération :
– Détermination du tarif pour les indemnisations kilométriques.

Nous convions les adhérents à assister à cette réunion lors de laquelle ils pourront être informés et poser leurs questions aux membres du bureau.

Sol La Cideral

Le trio Labiausse vous invite à un concert le jeudi 7 février 2013, à partir de 18 heures 30, en salle R418 (UFR Droit et Lettres, bâtiment 13), pour lequel il s’est spécialement formé. En effet, malgré la proximité familiale, ce père et ses deux enfants ne se sont jamais produits dans cette formation.
En revanche, en tant que membres de la société civile, ils participent activement à la vie ainsi qu’au développement musical du territoire, à travers la participation à plusieurs orchestres de la région depuis ces dernières années, telle la Société Philharmonique de Champagne, le Brass Band de Champagne, l’Harmonie municipale de Witry-lès-Reims, ou encore le quintette de cuivres Quintessence en formation plus réduite.

Ce petit concert au répertoire néanmoins varié illustre ainsi parfaitement la transmission familiale et le caractère fédérateur de la pratique instrumentale, même amateur. C’est dans cette optique que l’Association Cideral a donc organisé ce moment musical, moment de convivialité et de découverte auquel elle a le plaisir de vous convier !

Affiche réalisée à l'occasion du petit concert de musique en février 2013.

Affiche réalisée à l’occasion du petit concert de musique en février 2013.

Prochaine réunion du bureau : 15 jan. 2013

La prochaine réunion du bureau de l’Association CIDERAL aura lieu le mardi 15 janvier 2013 à partir de 13h en salle R418.

Ordre du jour (en deux temps) :
- Premier temps :
– Point sur chaque projet par le chargé de projet (budget, date, lieu, contenu, demande de mécénat de compétence, etc.) ;
– Point sur les demandes de subvention et les modes de financement des projets.

- Second temps :
– Vote sur l’ouverture des mini-concerts à l’ensemble des étudiants et, le cas échéant, question de la tarification aux non adhérents ;
– Question de la tarification de la table ronde ;
– Question de la participation financière des adhérents pour chaque sortie hors les murs.

Cette réunion est principalement une réunion de travail et de mise au point du bureau. Les adhérents sont invités à se joindre à cette réunion pour se tenir informer des projets et poser des questions aux membres du bureau CIDERAL. Votre présence est souhaitée et vivement attendue !