Faîtes-nous voir le bilan

Les chiffres clés
Equipe : 7 étudiants bénévoles mobilisés pour le montage du projet.
Préparation du projet : 4 mois et demi.
Montage : du 6 au 10 mai 2013.
Démontage : du 3 au 6 juin 2013.

Exposition
48 photographies exposées de 2 jeunes artistes entrés dans la vie professionnelle. 21 jours d’exposition : du 10 au 31 mai. 4 lieux : Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon, Opéra de Reims, Grand Hôtel Continental, Rue Rockefeller.

Public
Etudiants, professeurs universitaires, touristes, rémois, professionnels des arts et de la culture, jeunes actifs et hommes/femmes d’affaires.

Fréquentation par événement

  • Soirée pré-opening : soirée boudoir le 10 mai au Grand Hôtel Continental. Fréquentation : 40 personnes.
  • Vernissage parcours urbain : 55 personnes à la Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon, 20 à 30
    personnes dans les autres lieux (étudiants, partenaires publics, artistes, visiteurs participants au concours, des amateurs et des professionnels de la photographie, des personnes attirées par le thème) ;
  • 1 concours « Ma place dans la vi(ll)e! » : 23 participations et 4 sélectionnées ;
  • 22 témoignages de femmes et leurs QR Codes.

Fréquentation quotidienne
Nous ne possédons pas de chiffres précis mais pouvons indiquer ce à quoi correspond la fréquentation journalière de notre exposition. Celle-ci se trouvant dans des lieux ouverts et fréquentés. Ce qui représente un des points forts du projet. Il n’était pas nécessaire que les personnes fassent la démarche d’aller à l’exposition. Toute personne fréquentant quotidiennement ou de manière ponctuelle ou exceptionnelle l’un des lieux était amenée à être en présence des photographies exposées. Flux touristique de la rue Rockefeller, de la cathédrale de Reims et flux des personnes se rendant à la médiathèque Falala. Agents de la Ville de Reims.
Flux de la clientèle du Grand Hôtel Continental : personnes séjournant à Reims pour des raisons professionnelles ou touristiques. Et personnel du Grand Hôtel Continental.
Flux des étudiants se rendant à la bibliothèque universitaire Robert de Sorbon et personnel de celle-ci.
Personnel de l’Opéra de Reims et public de celui-ci se rendant aux représentations.

Communication

  • 500 flyers pour le concours ;
  • 1.000 cartes postales ;
  • 200 affiches ;
  • 150 cartons d’invitation ;
  • 500 dépliants supports de médiation ;
  • 1 dossier de presse ;
  • 4 communiqués de presse ;
  • 13 articles dans la presse et de nombreux post sur internet et les réseaux sociaux.

Budget
Budget prévisionnel : 5600 euros.
Budget réalisé : 4252 euros.
4 lieux partenaires / 5 partenaires publics / 3 partenaires entreprises

Bilan qualitatif
Le montage de l’exposition

  • Rue Rockefeller avec le service de l’atelier de la Ville de Reims le 6 mai au matin ;
  • Grand Hôtel Continental le 10 mai au matin ;
  • Opéra de Reims le 10 mai au matin ;
  • Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon le 7 mai dans l’après-midi.

L’exposition s’est déroulée du 10 au 31 mai 2013 dans quatre lieux différents :

  • a Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon, 12 photographies ;
  • L’Opéra de Reims, 4 photographies ;
  • La Rue Rockefeller, 11 photographies ;
  • Le Grand Hôtel Continental, 20 photographies.

Dans chacun des lieux étaient exposées les photographies accompagnées de cartels, d’un panneau de médiation et de dépliants de médiation.

Le vernissage de l’exposition a eu lieu le mercredi 15 mai 2013 sous la forme d’un parcours urbain. 55 personnes se sont retrouvées à la Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon qui était le premier lieu de ce parcours. Y ont été projetées les photographies des participants au concours « Ma place dans la vi(ll)e ! ».
Nombre de participations : 23. Une vingtaine de personnes se sont ensuite retrouvées aux différents points de rendez-vous où étaient
exposées les autres photographies. Ce sont à la fois des personnes qui ont suivi le parcours et d’autres qui
nous ont rejoint à l’heure annoncée. Les personnes présentes à ce vernissage étaient à la fois des étudiants, des professeurs, des partenaires, des artistes, des personnes lambda. L’exposition a permis de réunir diverses personnes habituées et non habituées aux lieux et aux évènements culturels et artistiques. C’est en partie grâce au concours « Ma place dans la vi(ll)e ! », lancé en amont de l’exposition, que toute personne a pu prendre part à celle-ci. Les photographies des participants étaient projetées le jour du vernissage aux côtés des œuvres exposées. Cette démarche souhaitée par l’association a permis d’élargir le public de l’exposition et de toucher des personnes non initiées.

Points à améliorer
- La signalétique à la Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon le jour du vernissage n’était pas suffisante : quelques personnes ont cru que les photos projetées étaient les photos des artistes alors qu’il s’agissait des photos du concours.
- Le café débat n’a pas pu être organisé par manque de temps. L’équipe composée d’étudiants avait plusieurs obligations (examens, mémoire, stage).
- Financièrement, les subventions accordées à ce projet ont été versées après sa réalisation, ce qui a posé des
difficultés au niveau de la trésorerie. Toutefois, l’association a pu mener à bien l’exposition car elle avait engagé plusieurs projets sur l’année et fait des demandes de subventions en conséquence qui lui ont permis d’avoir
une avance de trésorerie.

Points forts
Deux thèmes fédérateurs, à savoir les femmes et la ville.
Un concours en amont pour préparer et sensibiliser les habitants au projet. Des soutiens et des encouragements des professionnels de la culture. Plusieurs partenaires publics et privés en soutien financier pour la réalisation du projet. Une équipe. Un large public averti et non averti grâce à la diversité des lieux et de nos actions. Deux propositions de contrat pour les artistes pour 2014. Une expérience professionnalisante pour les porteurs du projet.

L’affiche

Affiche pour le concours photographique Femmes, faites-nous voir la vi(ll)e.

Affiche pour le concours photographique Femmes, faites-nous voir la vi(ll)e.

Communiqué de presse

Dossier de presse

Les gagnants dans la vi(ll)e !

Affiche pour le concours photographique Ma place dans la vi(ll)e.

Affiche pour le concours photographique Ma place dans la vi(ll)e.

Mercredi 15 mai dernier s’est tenu le vernissage de l’exposition Femmes faites nous voir la vi(ll)e ! organisée par l’association étudiante CIDERAL et mettant à l’honneur deux jeunes artistes photographes : Amélie de Dianous et Adeline Bouillet qui exposent pour la première fois à Reims. De la bibliothèque universitaire Robert de Sorbon au Grand Hôtel Continental en passant par la rue Rockefeller et l’Opéra de Reims, ce sont quelques 120 personnes qui ont ainsi parcouru la ville à travers une rencontre dans les 4 sites qui abritent les œuvres. Le vernissage itinérant proposait en effet de déambuler de lieu en lieu pour apprécier les œuvres dans un contexte urbain différent et une mise en scène originale. Cette rencontre a pu réunir à la fois des étudiants, des universitaires, les partenaires du projet mais aussi des habitants curieux, des artistes rémois et les participants au concours Ma place dans la vi(ll)e !. Les étudiants de l’association ont en effet tenu à faire participer les habitants de la ville à leur exposition au travers d’un concours pour que chacun s’approprie le thème de la femme dans l’espace urbain. Ainsi l’équipe et les artistes ont découvert les 23 photographies des participants au concours Ma place dans la vi(ll)e ! et ont proposé une projection de celles-ci à la bibliothèque universitaire Robert de Sorbon durant le vernissage. Notre objectif est de valoriser les œuvres des artistes, partager leur regard et également mettre en lumière le fait que chacun à sa manière est sensible et participe à l’art et à la culture. De l’habitant à l’artiste – chacun à sa place – c’est un tout. L’art de la culture cherche à provoquer des rencontres et du partage, d’émerveiller et/ou d’interroger chacun d’entre nous. Promesse tenue, voici les quatre photographies sélectionnées et leurs auteurs.

Richard Carlier, La Bloggeuse Elodie Hery dans la rue de Vesle, 2013.

Richard Carlier, La Bloggeuse Elodie Hery dans la rue de Vesle, 2013.

Nous avons choisi cette photographie car elle incarne parfaitement notre thème qui est celui de la femme urbaine.

Martine Baudret, Filles au côté des garçons au football, 2013.

Martine Baudret, Filles au côté des garçons au football, 2013.

Nous avons choisi cette photographie car elle montre ce que des femmes peuvent avoir comme occupation dans la ville et parce qu’elle incarne la philosophie du concours qui était de faire participer chaque habitant au projet d’exposition qu’il soit amateur de photographie ou confirmé. Ce qui comptait c’était d’impliquer des habitants. Nous l’avons aussi choisi pour la joie qu’elle transmet.

Nicolas Smej, A la médiathèque, 2013.

Nicolas Smej, A la médiathèque, 2013.

Nous avons choisi cette photographie pour ses qualités techniques et esthétiques et également pour la qualité du modèle qui transmet une belle émotion.

Anne-Laure Choain, Reflet de femmes, 2013.

Anne-Laure Choain, Reflet de femmes, 2013.

Nous avons choisi cette photographie pour le point de vue adopté, l’originalité.

Votre place dans la vi(ll)e, le concours

Afin de préparer la tenue de l’exposition photographique Femmes, faites-nous voir la vi(ll)e !, qui se tiendra dans différents lieux rémois du 10 au 31 mai 2013, l’association CIDERAL organise un concours photographique intitulé Ma place dans la vi(lle) !

Pour y participer, rien de plus simple ! Il suffit d’envoyer avant le 14 mai 2013 à l’adresse email de l’association CIDERAL (association.cideral@gmail.com, avec pour objet du courriel : « Concours photographique 2013″) un maximum de deux photographies par participant. Vos photographies doivent avoir été prises devant un monument ou une place publique de la ville de Reims ou l’un des quatre lieux où se tiendra l’exposition. Les règles sont les suivantes :
- Femmes : réalisez votre autoportrait ;
- Hommes : réalisez le portrait d’une femme.

Les photographies seront projettées lors du vernissage de l’exposition photographique Femmes, faites-nous voir la vi(ll)e !, prévu le 15 mai 2013, à la Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon (Faculté de droit et de science politique, campus Croix-Rouge). Les plus appréciées seront récompensées par la réalisation d’un tirage papier.

Affiche pour le concours photographique Ma place dans la vi(ll)e.

Affiche pour le concours photographique Ma place dans la vi(ll)e.