Présentation

  • Centre de recherche
  • Coquilles de Croix-rouge
  • Batiment Recherche

Présentation du CRDT

Le Centre de Recherche Droit et Territoire est une unité de recherche (équipe d’accueil EA 3312) dont le siège se trouve à la Faculté de
Droit et de Science Politique de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA). Dirigé par le professeur Serge PUGEAULT, il se compose d’une trentaine de chercheurs universitaires et de praticiens, tous spécialisés dans l’analyse des institutions et
procédures publiques. Ils assurent des publications régulières d’ouvrages, d’articles et de rapports sur ces questions.
L’ex Centre de Recherche sur la Décentralisation Territoriale (reconnu nationalement et internationalement depuis 40 ans) s’est élargi à des
questions juridiques et politiques plus vastes avec une nouvelle équipe de direction et l’aval de l’HCERES fin 2016.

Le CRDT est membre du GIS GRALE CNRS (Groupement de Recherche sur l’Administration Locale en Europe) et participe à la rédaction
annuelle de chroniques dans Droit et Gestion des Collectivités Territoriales (Le Moniteur). Il est aussi membre du GIP GRIDAUH
(Groupement de Recherche sur les Institutions et le Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme et de l’Habitat) et rédige la chronique
« Aménagement du territoire » de l’Annuaire français du droit de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’habitat (Le Moniteur).

Il a signé des accords de collaboration avec la Fédération des entreprises publiques locales (FEPL), l’Association européenne des
représentants territoriaux de l’Etat (AERTE), l’Association Internationale des Ecoles et Instituts d’Administration (AIEIA), le
Département des études juridiques de l’Université Federico II de Naples, le Département de l’économie publique et du développement
régional à la Faculté d’Economie de l’Université Matej Bel de Banska Bystrica en Slovaquie et le Centre de recherche sur le développement
territorial (CRDT) qui regroupe des chercheurs de 6 universités du Québec.

Le CRDT organise des journées d’études, des séminaires et des colloques avec des chercheurs universitaires, des professionnels et
des élus, et en publie les actes, ainsi que des conférences citoyennes à Reims.

Le CRDT est le support des 6 Masters 2 suivants de la Faculté de Droit
et Science Politique :
« Droit des collectivités territoriales et des entreprises culturelles
» (DCTEC) à Reims (double diplôme possible avec l’Université Matej Bel (UMB) de Banska Bystrica en Slovaquie),
« Droit des entreprises du développement local, Partenariats Publics-Privés » (DEDL-PPP), Reims,
« Droit Public – Carrières Publiques » (DP-CP) à Reims avec le parcours « Action Publique, Gestion Publique » (AP-GP) à Troyes,
« Cadre supérieur d’administration des services publics et du secteur privé en Afrique » (CSASPSPA) à Reims,
« Spécialistes de l’intégration communautaire et de la politique européenne de voisinage » (SICPEV) à Reims et à l’UMB de Banska
Bystrica en Slovaquie (double diplôme),
« Droit du vin et des spiritueux », (DVS) à Reims et chaire Jean Monnet sur la régulation européenne du secteur vitivinicole (2015-1.

Le CRDT soutient dans le champ de ses compétences la préparation des thèses de doctorat en lien avec l’école doctorale en sciences humaines
et sociales de l’URCA.

Summary in english:

The Center of Research on Law and Territory (CRDT EA 3312), nationally and internationally known (once again well assessed by the National
Evaluation Committee, graded A by the Ministry in 2012 and Pole of Excellence by the Montaigne Institute in 2008, member of european and
international networks), has been working on local, national, european, international and comparative public institutions and procedures for 40 years.
The CRDT is a founding member of the GIS GRALE CNRS on Local Authorities in Europe and of the GIP GRIDAUH on institutions, town
planning and housing. It has also signed several national and international collaboration agreements and organise many conferences
at the local, regional, national and international levels.
The CRDT hosts Public Law Master degrees, on Local Authorities and Cultural Organizations, Local Development Business Law, Public Law and
Civil Service, European integration and neighbourhood policies, Public and private Administrators in Africa, Wine and Law, and welcome Ph.D.
students and specialized professors on these themes.

Axes de recherche du CRDT

Axe 1 : Les territoires institutionnels en mouvement (responsable : Mathieu Soula, professeur d’histoire du droit)
Plusieurs thèmes s’imposent et structurent cet axe de recherche pour le prochain contrat : l’évolution de l’Etat territorial, en lien avec
la MAP et sur la base des principes renouvelés de la déconcentration, mis en exergue en particulier par la nouvelle charte de la déconcentration adoptée par le décret du 7 mai 2015 ; en lien avec le thème précédent et en lien aussi avec les évolutions des réformes
territoriales, la question centrale de la régionalisation dans toutes ses dimensions.

Axe 2 : Les enjeux et transformations des modalités de l’action publique territoriale (responsable : Arnaud Coutant, maître de conférences en droit public, HDR)
En dehors de la sphère juridique stricto sensu, les méthodes et expériences tournées vers l’animation locale, l’émergence des nouveaux
réseaux, la mobilisation des acteurs des territoires et l’application des modèles et théories issus de la science politique pour l’analyse
de l’action publique, justifient la mise en place de séries d’études particulières, en croisement avec les approches juridiques et financières.

Axe 3 : Les nouveaux territoires du droit et de la science politique : approches nationales, comparées et internationales (responsable : Camille Froidevaux-Metterie, professeure de science politique)
L’influence et les enseignements tirés des modèles étrangers, en Europe et dans le monde, doivent être étudiés, selon plusieurs
approches disciplinaires, dans une logique expérimentale et en rapport avec les modèles théoriques issus des sciences juridiques et
politiques, le rapport à l’UE et l’évolution du fait européen : étude du droit et des politiques de l’UE, en lien avec leurs effets sur les
territoires et leur modélisation ; étude du principe de subsidiarité, dans toute sa diversité aujourd’hui et comme élément de structuration
des rapports entre niveaux d’administration en France et en Europe.

Research axes of the CRDT

Axis 1: Institutional territories in motion (responsible: Mathieu Soula, professor of law history)

Several themes prevail and structure this line of research for the next contract: the evolution of the territorial state, in connection with public transformation and on the basis of renewed principles of de-concentration, highlighted in particular by the new
de-concentration charter adopted by the decree of May 7, 2015 in connection with the previous theme and  also in connection with the
evolution of territorial reforms, the key issue  of regionalization in every aspect.

Axis 2: Challenges and transformations of territorial public action (responsible: Arnaud Coutant, lecturer in Public Law, HDR)

Out of the legal sphere stricto sensu, the methods and experiences in local activity, the emergence of the new networks, the strong
implication of actors involved in territories and the implementation of models and theories resulting from the political science for public
action analysis, justify the establishment of a series of particular studies, crossed with legal and financial approaches.

Axis 3: The new law and political science territories: national, comparative and international approaches (responsible: Camille
Froidevaux-Metterie, professor of Political Science)

The influence and lessons learned from foreign models, in Europe and around the world, must be studied, according to several disciplinary
approaches, in an experimental logic and in relation with the theoretical models resulting from the legal and political sciences,
the report to the EU and developments in Europe: a study of EU law and policies in relation to their effects on territories and their
modeling; study of the principle of subsidiarity, in all its diversity today and as a structuring element of the relations between levels of
government in France and in Europe.